LA JOIE
JOY
Luc Vuagnat
trans. Neil C.Roper
Puis-je vous parler de la joie et de ses chateaux?
Je l'ai rencontrée sur le bec des oiseaux,
Je l'ai saluée à la pointe des roseaux,
Je l'ai déshabillée sous l'enchantement de la lune,
Je l'ai vêtue des feux de ma mémoire
Et j'ai séjourné dans sa tour d'ivoire;
Mon front fut rafraîchi par sa gerbe d'écume,
Ses lampions de couleurs ont balancé dans mes mains;
Présente aux foulées de mon chemin
Je prétends qu'elle s'arrête sur notre monde
Et j'affirme qu'elle visite les hommes.

Hier elle pétillait dans l'étoile d'un flocon,
Ce jour elle mousse dans le soleil qui m'inonde,
Demain elle dorera la joue de cette pomme
Et toujours débordera la raison.
Elle est femme, et femme il faut la contempler,
Sinon elle se gardera pour d'autres regards;
Elle est loutre, et loutre il faut la chasser.
Sinon elle s'enfuira vers d'autres terriers,
Car elle n'a de pouvoir
Que sur ceux qui savent l'aimer;
Et puisqu'à sa droite mes heures s'assoient

Puis-je vous parler de la joie?
May I speak to you of Joy and her castles?
I found her in the beaks of birds
I greeted her in the tips of reeds
I undressed her raptured by the moon;
I dressed her with the flames of my memories.
And I stayed in her ivory tower;
My forehead was refreshed by her shower of spray;
Her fairy lights played across my hands.
Present in the treadmarks of my life,
I claim that she lives in our world,
And confirm that she visits men.

Yesterday she shimmered in the star of a snowflake,
Today she foams in the sunlight that floods upon me.
Tomorrow she will gild the cheek of this apple;
She will always have no reason.
She is a woman and as woman must be seen,
Else she keeps herself for others.
She is otter and as otter must be chased,
Else she runs to other burrows
For she only has power
On those who know how to love her;
And since I spend all my hours in her house

May I speak to you of Joy?

Copyright © Luc Vuagnat 1990; trans. copyright © Neil C.Roper 2005


next
index
translator's next