BALLADE SAPPHOSAPPHO BALLADE
Paul Verlainetrans. Christopher Mulrooney
Ma douce main de maîtresse et d'amant
Passe et rit sur ta chère chair en fête,
Rit et jouit de ton jouissement.
Pour la servir tu sais bien qu'elle est faite,
Et ton beau corps faut que je le dévète
Pour l'enivrer sans fin d'un art nouveau
Toujours dans la caresse toujours prête.
Je suis pareil à la Grande Sappho.

Laisse ma tête errant et s'abîmant
À l'aventure, un peu farouche, en quête
D'ombre et d'odeur et d'un travail charmant
Vers les saveurs de ta gloire secrète.
Laisse rôder l'âme de ton poète
Partout par là, champ ou bois, mont ou vau,
Comme tu veux et si je le souhaite.
Je suis pareil à la grande Sappho.

Je presse alors tout ton corps goulûment,
Toute ta chair contre mon corps d'athlète
Qui se bande et s'amollit par moment,
Heureux du triomphe et de la défaite
En ce conflit du coeur et de la tête.
Pour la stérile étreinte où le cerveau
Vient faire enfin la nature complète
Je suis pareil à la grande Sappho.

Envoi

Prince ou princesse, honnête ou malhonnête,
Qui qu'en grogne et quel que soit son niveau,
Trop su poète ou divin proxénète,
Je suis pareil à la grande Sappho.
My gentle hand of mistress and of lover
Passes laughing over your sweet skin at feast,
Laughing and enjoying your enjoyment.
To serve it you know well that was made,
And your fair body will that I undress it
To ceaselessly besot it with an art
Always new, in caresses always quick.
I am just like the great Sappho.

Let my head roaming and sinking
Aimlessly, a little farouche, in quest
Of shadow and odor and a charming work
Toward the savors of your secret glory.
Let wander the soul of your poet
Over all, field or wood, mount or vale,
As you would and as I wish.
I am just like the great Sappho.

So I squeeze your body greedily,
All your tlesh against my athletic body
That stiffens and softens at moments
Happy with triumph and with defeat
In this conflict of heart and head,
For the sterile embrace where the stag
Comes at last to make nature complete.
I am just like the great Sappho.

Envoy

Prince or princess, honest or not,
Grumbling or whatever your plane,
Poet known too well or divine procurer,
I am just like the great Sappho.

Trans. Copyright © Christopher Mulrooney 2003




next
index
translator's next