BELLE ÉTOILEUNDER THE STARS
Paul Reverdytrans. Mary Ann Caws
J'aurai peut-être perdu la clé, et tout le monde rit autour
de moi et chacun me montre une clé énorme pendue à son cou.
I seem to have lost the key and everyone laughs all
about me, each one showing me an enormous key hung about his neck.
Je suis le seul à ne rien avoir pour entrer quelque part. Ils
ont tous disparu et les portes closes laissent la rue plus triste. Personne. Je frapperai partout.
Only I have nothing with which to enter. They have
all disappeared and the closed doors leave the street sadder. No one. I shall knock everywhere.
Des injures jaillissent des fenêtres et je m'éloigne.
Insults lash out from windows and I go on.
Alors un peu plus loin que la ville, au bord d'une rivière
et d'un bois, j'ai trouvé une porte. Une simple porte à claire-voie et
sans serrure. Je me suis mis derrière et, sous la nuit qui n'a pas de fenêtres mais de larges rideaux, entre la forêt et la rivière qui me protègent, j'ai pu dormir.
Then a way past the town, at the edge of a river and
a wood, I found a door. A simple wicket gate and no lock. I placed myself behind it and, under the night with no windows but wide curtains, between the forest and the river protecting me, I could sleep.

Copyright © Éditions Flammarion 1991; Trans. Copyright: Mary Ann Caws 1991 - publ. Bloodaxe Books


...buy this book
next
index
translator's next