from "LíÉCOLE DES FEMMES" - III.1from "THE SCHOOL FOR WIVES" - III.1
Molièretrans. Ranjit Bolt
ARNOLPHE

Oui, tout a bien été, ma joie est sans pareille:
Vous avez là suivi mes ordres à merveille,
Confondu de tout point le blondin séducteur,
Et voilà de quoi sert un sage directeur.
Votre innocence, Agnès, avait été surprise.
Voyez sans y penser où vous vous étiez mise:
Vous enfiliez tout droit, sans mon instruction,
Le grand chemin d'enfer et de perdition.
De tous ces damoiseaux on sait trop les coutumes:
Ils ont de beaux canons, force rubans et plumes,
Grands cheveux, belles dents, et des propos fort doux;
Mais, comme je vous dis, la griffe est là-dessous;
Et ce sont vrais satans, dont la gueule altérée
De l'honneur féminin cherche à faire curée.
Mais, encore une fois, grâce au soin apporté,
Vous en êtes sortie avec honnêteté.
L'air dont je vous ai vu lui jeter cette pierre,
Qui de tous ses desseins a mis l'espoir par terre,
Me confirme encor mieux à ne point différer
Les noces où je dis qu'il vous faut préparer.
Mais, avant toute chose, il est bon de vous faire
Quelque petit discours qui vous soit salutaire.
Un siège au frais ici. Vous, si jamais en rien...

GEORGETTE

De toutes vos leçons nous nous souviendrons bien.
Cet autre monsieur-là nous en faisait accroire;
Mais...

ALAIN

S'il entre jamais, je veux jamais ne boire.
Aussi bien est-ce un sot: il nous a l'autre fois
Donné deux écus d'or qui n'étaient pas de poids.

ARNOLPHE

Ayez donc pour souper tout ce que je désire;
Et pour notre contrat, comme je viens de dire,
Faites venir ici, l'un ou l'autre, au retour,
Le notaire qui loge au coin de ce carfour.

............
............
ARNOLPHE

I gave my orders and I'm gratified,
No, thrilled, to see how promptly you've complied.
You showed that smooth seducer what was what.
Wise guardians have their uses, do we not?
Your innocence was ambushed. Yes, Agnès,
You were on the primrose path and didn't guess
Where you were going. I know fops: they've got
Ribbons and ruffs and plumes and God knows what -
Fine teeth; enormous wigs; great charm, of course -
But these are like the pads on a cat's paws
And underneath those pads there are sharp claws.
They're ravening fiends whose thirst is not for blood
But female chastity. But I have stood
Between you and the Devil's work once more.
Your honour's still intact, and what I saw -
The vicious way you hurled that great big stone -
Well, it was one less reason to postpone
Our marriage a day longer. First things first
However, and some precepts I've rehearsed
To toughen up your virtue. So - a chair -

(this to ALAIN, who brings one.)
I'll sit out here a while and take the air.
And as for you ...

GEORGETTE

We've learned our lesson well.
We're out from under that young wizard's spell.


ALAIN

If he gets in again I'll give up booze.
'sides, he's a berk: he slipped me two écus
Last time - and bloody bogus coin they were.

ARNOLPHE

About the marriage - I want you or her
To fetch the notary. Get the supper too -
The various dishes I described to you.


............
............

Trans. Copyright © Ranjit Bolt 1997 - publ. Oberon Books


...buy this book
next
index
translator's next