SOIR PRÈS DU FEU AN EVENING BY THE FIRE
Pierre Louÿs trans. Horace M.Brown
L'hiver est dur, Mnasidika. Tout est froid, hors
notre lit. Lève-toi, cependant, viens avec moi,
car j'ai allumé un grand feu avec des souches
mortes et du bois fendu.

Nous nous chaufferons accroupies, toutes nues,
nos cheveux sur le dos, et nous boirons du lait
dans la même coupe et nous mangerons des
gâteaux au miel.

Comme la flamme est sonore et gaie! N'es-tu
pas trop près? Ta peau devient rouge. Laisse-
moi la baiser partout où le feu l'a faite brûlante.

Au milieu des tisons ardents je vais chauffer
le fer et te coiffer ici. Avec les charbons éteints
j'écrirai ton nom sur le mur.
The winter is cold, Mnasidika. All is cold outside
our bed. Rise, then, come with me, for I have lit
a great fire with dead twigs and with split branches.


We will warm ourselves kneeling, all naked, our hair
hanging upon our backs, and we will drink milk together
from the same cup, and we will eat cakes with honey.


How gay and noisy is the flame! Art thou not too near?
Thy skin becomes red. Let me kiss it wherever the fire
has made it burning.

In the midst of the firebrands I will heat the iron and
will dress thine hair here. With the charred splinters I
will write thy name upon the wall.


We believe this translation is in the public domain. If anyone disputes this, please contact us.


next
index
translator's next