FATHER IN THE RAILWAY BUFFET MON PÈRE AU BUFFET DE LA GARE
U.A.Fanthorpe trans. Raymond Tschumi
What are you doing here, ghost, among these urns,
These film-wrapped sandwiches and help-yourself biscuits,
Upright and grand, with your stick, hat and gloves,
Your breath of eau-de-cologne?

What have you to say to these head-scarfed tea-ladies,
For whom your expensive vowels are exotic as Japan?
Stay, ghost, in your proper haunts, the clubland smokerooms,
Where you know the waiters by name.

You have no place among these damp and nameless.
Why do you walk here? I came to say goodbye.
You were ashamed of me for being different.
It didn't matter.

You who never even learned to queue?
Que fais-tu ici, fantôme, parmi ces boissons
Et cette nourriture de self-service,
Solennel et rigide, avec canne, chapeau
Et gants, dissipant une haleine d'eau-de-cologne?

Qu'as-tu a dire à ces dames coiffées d'écharpes
Pour qui tes voyelles précieuses sonnent japonais?
Reste plutôt dans le monde des clubs que tu hantes,
Où tu adresses les garçons par leur prénom.

Tu n'es pas à ta place auprès de cette anonyme moiteur.
Pourquoi ces pas ici? Je suis venu prendre congé.
Ma différence te faisait honte.
Peu importait.

Toi qui n'as même jamais su faire la queue?

Copyright © U.A.Fanthorpe 1982; trans. copyright © Raymond Tschumi 2003

from "Quarante et un poètes de la Grande-Bretagne" - Écrits des Forges/Le Temps des Cerises, 2003.


next
index