À TRAVERS L'EUROPEACROSS EUROPE
Guillaume Apollinairetrans. Christopher Mulrooney
À M. Ch.


Rotsoge
Ton visage écarlate ton biplan transformable en hydroplan
Ta maison ronde où il nage un hareng saur
Il me faut la clef des paupières
Heureusement que nous avons vu M. Panado
Et nous sommes tranquilles de ce côté- là
Qu'est-ce que tu vois mon vieux M. D...
90 ou 324 un homme en l'air un veau qui regarde à travers
le ventre de sa mère

J'ai cherché longtemps sur les routes
Tant d'yeux sont clos au bord des routes
Le vent fait pleurer les saussaies
Ouvre ouvre ouvre ouvre ouvre
Regarde mais regarde donc
Le vieux se lave les pieds dans la cuvette
Una volta ho inteso dire Chè vuoi
Je me mis à pleurer en me souvenant de vos enfances

Et toi tu me montres un violet épouvantable

Ce petit tableau où il y a une voiture m'a rappelé le jour
Un jour fait de morceaux mauves jaunes bleus verts et rouges
Où je m'en allais à la campagne avec une charmante cheminée tenant sa chienne en laisse
E n'y en a plus tu n'as plus ton petit mirliton
La cheminée fume loin de moi des cigarettes russes
La chienne aboie contre les lilas
La veilleuse est consumée
Sur la robe ont chu des pétales
Deux anneaux d'or près des sandales
Au soleil se sont allumés
Mais tes cheveux sont le trolley
À travers l'Europe vêtue de petits feux multicolores
To M. Ch.


Rotsoge
Your red face your convertible biplane/seaplane
Your round house with its smoked herring having a swim
The key of eyelids I need
Thank God we've seen M. Panado
And are at ease that way
What do you see old M.D....
90 or 324 a man up in the air a little calf staring out from the
womb

I've searched the highways lengthily
So many eyes are shut along the highways
The wind makes willow groves weep
Open open open open open
Look now look really
An old man washing his feet in the sink
Una volta ho inteso dire Chè vuoi
I cry to remember your childhoods

And you what do you show me an awful violet

This small picture has a car in it reminds me of the day
A day of bits mauve yellow blue green red
When I sallied forth to the country with a charming chimney leading her bitch on a leash
That's it your kazoo is out
The chimney smoked her Russian cigarettes away from me
Her bitch yapped at lilacs
The nightlight went out
Her dress was petals all over
Two gold rings by her sandals
Caught the sunlight
But your hair's the trolley
Across Europe wearing little pied fires

Trans. copyright © Christopher Mulrooney 2003



next
index
translator's next